Revenir à l'accueil du site "Plantes aromatiques"

Myrte (Myrtus communis)

Originaire du sud de l'Europe et du sud-est de l'Asie, le myrte est connu depuis l'Antiquité. Grecs et Romains le dédiaient à Aphrodite ou Vénus en tant que symbole de l'amour, les vainqueurs des jeux olympiques devaient en porter.
Au Moyen-Orient, on l'utilisait comme talc pour les bébés et les baies servaient à teindre les cheveux.
Des recherches récentes ont prouvé que le myrte renfermait des substances antibiotiques, ce qui explique son action positive dans les affections des voies respiratoires.

Le myrte est un arbrisseau peu rustique chez nous, il faut le placer dans un endroit très ensoleillé à l’abri des vents du nord et le protéger du gel. L’idéal est de le cultiver en container et de le rentrer l’hiver. Il aime un sol riche en humus. Il peut atteindre 3m de hauteur et fleurit du mois de mai au mois d’août.
(Famille des myrtacées)

 

Utilisations :
Les rameaux sur un barbecue pour les grillades de porc et de mouton. Les fleurs et les boutons dans les salades de fruits après avoir débarrassé ces derniers de leur partie verte. Les feuilles piquées dans un rôti de porc en fin de cuisson. Les baies séchées s’utilisent comme épice pour leur parfum de genièvre.

Séchez les boutons, fleurs et baies. Séchez ou conservez  les feuilles dans l’huile ou le vinaigre.

Intérêt apicole
Nectar : ?
Pollen : ?